Vidéos Alaune
ST PAUL (Minnesota) - 25 septembre 2014 - Des notes de harpe pour régaler l'oreille des gorilles et des orangs-outans. Une fois par mois, Terri Tacheny s'installe avec son instrument à proximité des primates, au zoo de Como dans le Minnesota. Cette harpiste qui joue dans les hôpitaux pour apaiser les patients a eu l'idée d'essayer auprès d'animaux. "Je ne parle pas gorille mais il y a un ronronnement qui se produit lorsque je commence à jouer. C'est un son qui signifie "je suis très heureux" note Terri Tacheny. Un bonheur partagé par les visiteurs du zoo. L'expérience est menée depuis 10 ans maintenant.
Publicité