Vidéos à la une
Le procès de douze personnes de la communauté des gens du voyage s'est ouvert ce jeudi matin à Amiens. Elles sont soupçonnées d'avoir bloqué pendant plusieurs heures l'autoroute A1 en plein retour des vacances d'été fin août près de Roye dans la Somme. Une action menée pour faire pression sur la Justice et obtenir une permission de sortie pour l'un leurs qui souhaitait se rendre aux funérailles de son père. Elles sont jugées pour entrave à la circulation de véhicules, dégradation par incendie et vol en réunion. Les prévenus risquent au maximum deux ans de prison, 4.500 euros d'amende et une suspension de leur permis
Publicité