Vidéos à la une
Samia Maktouf, avocate de 17 victimes des attentats du 13-Novembre, a appelé ce mardi sur BFMTV à ce que les responsables des disfonctionnements, pointés du doigt par la commission d'enquête parlementaire, "répondent de leurs actes". "Il faut que les personnes soient condamnées, parce que leurs actes ont coûté la vie à des personnes innocentes", a-t-elle lancé. Elle a également estimé nécessaire une refonte totale du fonctionnement des renseignements français. "Dire qu'il ne faut pas changer, c'est méconnaitre, ignorer et ne pas bâtir une politique de lutte contre le terrorisme", a-t-elle jugé.
Vidéos à la une
L'ancien ministre de l'Intérieur Claude Guéant, invité de BFM Story sur BFMTV ce mardi, a estimé que la décision de plusieurs familles de victimes de porter plainte contre l'Etat après les attentats du 13-Novembre pourrait être "lourde de portée". "La commission parlementaire a raison de souligner ces lacunes graves", a-t-il déclaré. Claude Guéant milite également pour une amélioration des services de renseignements. Il suggère notamment de créer un fichier européen du terrorisme et des cartes d'identité infalsifiables, et souhaite donner à Europol "la mission de mener des opérations coordonnées".
Vidéos à la une
Ce midi, les députés de la commission d'enquête ont rendu public leur rapport sur les coûts du nucléaire. Peu de chiffres sont disponibles, mais le rapport recommande une reprise en main par l'État de sa gouvernance, ainsi qu'une levée de l'incertitude sur la durée de vie et le financement des cinquante-huit réacteurs actuellement en activité.
Vidéos à la une
Charles de Courson, Président UDI de la commission Cahuzac, a réagit ce mercredi sur BFMTV, à la décisison de la majorité qui ne veut pas entendre Jean-Marc Ayrault.
Publicité