Revue du web
Avec Atlantico
Une cérémonie d'hommage aux victimes civiles, handicapées ou malades de la Seconde guerre mondiale s'est tenue ce samedi, à l'occasion de la journée internationale des droits de l'Homme.
Revue du web
Avec Atlantico
Des plaques commémoratives ont été déposées ce dimanche devant plusieurs lieux attaqués par les terroristes il y a un an.
Société
Pour célébrer le centenaire de la bataille de Verdun, le 29 mai prochain, le rappeur Black M, ancien membre du groupe Sexion d’Assaut, a été choisi comme tête d’affiche. Un choix qui fait polémique.
Politique
François Hollande a décidé de commémorer la fin de la guerre d’Algérie le 19 mars, date des Accords d’Evian. Nicolas Sarkozy est alors monté au créneau en l’accusant de vouloir entretenir une "guerre des mémoires".
Vidéos A la une
Une semaine de commémoration un an après les attentats contre Charlie Hebdo et l'Hyper Cacher de janvier à Paris a débuté ce mardi .Trois plaques à la mémoire des victimes ont été dévoilées en présence de François Hollande. Dépôt de gerbe et minute de silence: le même cérémonial a été répété à trois reprises, lors de cérémonies sobres et recueillies, organisées dans l'intimité à la demande des familles, avec une présence médiatique limitée.
Vidéos A la une
On n'a pas fini de rire avec Wolinski, mais cette fois-ci, bien malgré lui ! Ceux qui ont gravé la plaque commémorative aux victimes du 7...
Vidéos A la une
Des dizaines de milliers d'Israéliens se sont rassemblés à Tel-Aviv pour commémorer la mémoire d'Yitzhak Rabin, assassiné il y a vingt ans par un extrémiste de droite. Entre 50.000 et 60.000 personnes, selon la police, se sont retrouvées pour honorer le Premier ministre travailliste qui avait signé en 1993 avec Yasser Arafat, les premiers accords de paix conclus entre Israël et les Palestiniens, en présence de l'ancien président Clinton. Deux ans plus tard, Rabin est assassiné de trois balles dans le dos par un extrémiste juif, Yigal Amir, dont le but affiché était de faire capoter toute chance de paix avec les Palestiniens.
Vidéos A la une
Le maire de Londres n'hésite pas à mouiller sa chemise, surtout devant les caméras. Boris Johnson a marqué de sa présence le lancement des commémorations du Poppy Day dans la capitale britannique mardi, d'une manière plutôt originale. Tant pis pour le costume cravate, il a tenu à participer à un jeu musclé de tir à la corde. Mais la chance ne sourit pas toujours aux débutants : son premier essai s'est soldé par une belle chute dans l'herbe. Heureusement, le maire a eu plus de succès lors de la seconde manche. Le Poppy Day, ou jour du Souvenir est un événement annuel visant à commémorer les victimes de la Première guerre mondiale et la signature de l'armistice.
Vidéos A la une
Direction le Morbihan où un hommage fort émotion a été rendu aux agriculteurs suicidés en France ainsi qu'à leur profession.
Vidéos A la une
À Duisbourg, en Allemagne, une cérémonie de commémoration s'est tenue là où d'importants mouvements de foule ont conduit au piétinement de...
Actualités
Les Belges ont réussi à contourner le véto français sur la création d'une pièce commémorant le bicentenaire de la bataille de Waterloo 
Vidéos A la une
De nombreuses personnalités se sont retrouvées au cimetière de l'Est pour rendre hommage à Pierre Mauroy.
Vidéos A la une
Le président François Hollande a déposé vendredi une gerbe au pied de la statue du général Charles de Gaulle à Paris, donnant le coup d'envoi des cérémonies marquant le 70e anniversaire de la fin de la seconde guerre mondiale. Résumé de la commémoration avec toutes les équipes de BFMTV sur le terrain.
Vidéos A la une
Le président de la République François Hollande a rendu hommage vendredi aux lycéens qui ont remporté le Concours national de la Résistance et de la Déportation, et à leur devoir de mémoire.
Vidéos A la une
Sites webs/blogs, copiez cette vidéo avec le bouton "Intégrer" ! Si vous voulez télécharger, allez sur http://myreplay.tv/v/AwkYje1D . Zoom sur la commémoration ...
Vidéos A la une
C'est en grande pompe que le Vietnam a célébré le 40e anniversaire de la chute de Saïgon. Une immense parade a eu lieu jeudi dans la cité, rebaptisée depuis Hô-Chi-Minh-Ville, pour commémorer ce dernier épisode de la guerre et la réunification du pays. Les chars ont défilé devant un parterre de hauts dirigeants communistes. Les vétérans étaient eux aussi à l'honneur, racontant leur fierté d'avoir combattu les Américains. Le Premier ministre s'est exprimé devant la foule réunie face au palais de l'indépendance, pris d'assaut par les chars nord-vietnamiens le 30 avril 1975. Dénonçant les crimes commis par l'armée américaine, Nguyen Tan Dung a appelé à l'unité nationale. La guerre du Vietnam a fait au moins 1,2 million de morts côté vietnamien, dont de nombreux civils dans des bombardements. Certaines estimations hautes font état de 3 millions de morts. 58.000 soldats américains ont également péri.
International
Ce 24 avril 2015 marque le centenaire du génocide des Arméniens. Partout à travers le monde, des commémorations ont lieu. De nombreux chefs d'Etats, dont François Hollande, se sont rendus en Arménie pour rendre hommage au 1,5 million de victimes de ce crime lors d'une cérémonie se déroulant au mémorial des victimes. Photos. 
Vidéos A la une
Gros plan sur Yom HaShoah, le jour de la Shoah, une cérémonie organisée en mémoire des juifs exterminés par les nazis.
Vidéos A la une
15 avril, souvenir d'une journée noire à Boston, aux Etats-Unis. Il y a deux ans, un double attentat avait endeuillé son célèbre marathon. Au...
Vidéos A la une
Vingt ans après François Mitterrand, François Hollande était ce lundi à la Maison d'Izieu, dans l'Ain, pour commémorer le 71e anniversaire de la rafle par la Gestapo des 44 enfants juifs qui y avaient trouvé refuge avant de disparaître dans les camps de concentration.
Vidéos A la une
Rencontre avec Robert Badinter, ancien ministre socialiste de la Justice qui rendait hommage en mémoire de Jean Calas au palais de la Justice à Toulouse.
Société
La France s’est opposée à la diffusion d’une pièce de deux euros belge à l’effigie de la bataille de Waterloo, jugeant que le rappel de cette défaite pourrait créer des "tensions inutiles" en Europe.
Vidéos A la une
Pour le 70e anniversaire de la libération d’Auschwitz, mardi 27 janvier, un drone de la BBC a survolé et filmé le camp de concentration nazi, situé en Pologne. Libéré par l’armée rouge le 27 janvier 1945, c’est aujourd’...
Vidéos A la une
Le 27 janvier 1945, l'armée rouge entre dans le camp d'Auschwitz et découvre l'horreur absolue. Un camp imaginé et construit par les nazis pour exterminer le peuple juif. En 5 ans, 1,1 million de personnes y ont trouvé la mort. Assassinées dans les chambres à gaz, exécutées pour l'exemple ou simplement morte de froid, de faim ou de maladie. Des Tziganes, des opposants politiques ou des prisonniers politiques y ont également laissé leur vie dans ces mêmes conditions inimaginables. C'était il y a 70 ans. Aujourd'hui, François Hollande se rend sur ce lieu de mémoire. Avant de partir, il sera au Mémorial de la Shoah à Paris où il rendra hommage aux 75 000 Juifs de France déportés sous le régime collaborationniste de Vichy. " Dans les temps que nous connaissons, à un moment où il y a quelques jours, sur le sol de France, des juifs ont été de nouveau assassinés parce qu'ils étaient juifs, il était d'autant plus important que le président s'exprime pour rappeler à la fois la nécessité de se souvenir de l'Histoire et d'en transmettre le sens pour éviter que l'abominable se reproduise ", a souligné l'entourage du président. Le malaise au sein de la communauté juive française se note dans les chiffres. La France est devenue en 2014 le premier pays d'émigration vers Israël, avec plus de 6 000 juifs ayant quitté l'Hexagone pour rejoindre l'Etat hébreu. Les assassinats d'enfants juifs par Mohamed Merah en 2012 et l'attentat dans le supermarché casher de ce mois-ci ont provoqué un véritable traumatisme au sein de la communauté juive, qui ne se sent désormais plus en sécurité sur le sol français. Lundi à Prague, le président du Congrès juif européen, Moshe Kantor a averti : " La communauté juive d'Europe est très proche d'un nouvel exode ". " Les juifs sont effrayés par une pression économique, comme c'est le cas en Grèce ou en Hongrie, et par l'islamisme radical " a-t-il expliqué, comme pour tirer la sonnette d'alarme. Comment lutter contre l'antisémitisme ? L'Europe est-elle antisémite ? Comment enseigner la Shoah alors que certains enfants refusent parfois d'en entendre parler ? Les invités d'Arnaud Ardoin en parlent ce soir sur le plateau de Ça vous regarde. Invités : François Pupponi, député PS du Val-d'Oise Nicole Guedj, présidente de la fondation France-Israël et ancienne Secrétaire d'État chargée des Droits des victimes Richard Prasquier, président d'honneur du CRIF, vice-président de la Fondation pour la Mémoire de la Shoah et membre du Conseil international pour Auschwitz Hélène Mouchard-Zay, présidente du Centre d'étude et de recherche sur les camps d'internement du Loiret (CERCIL) Question JDD : Comprenez-vous le sentiment d'insécurité de la communauté juive en France ? Réagissez en direct durant l'émission sur Twitter avec le hashtag #CVR.
Vidéos A la une
Bernard Kouchner, ancien ministre des Affaires étrangères, était sur le plateau de BFM Story. Trois cents survivants et de nombreux dirigeants du monde entier, dont François Hollande ainsi qu'une vingtaine d'autres représentants politiques ont assisté à la cérémonie principale des 70 ans de la libération du camp devant le mémorial de Birkenau. Après 70 ans, l'antisémitisme n'est toujours pas un thème réservé aux livres d'histoire. En France, l'an dernier, le nombre d'actes antisémites a doublé par rapport à 2013, indique le Conseil représentatif des institutions juives de France (Crif).
Vidéos A la une
Le 27 janvier 1945, il y a 70 ans, les Soviétiques ouvraient les portes du pire des camps de la mort nazis. Ils offraient la liberté aux...
International
Ce mardi 27 janvier a lieu la commémoration des 70 ans de la libération d'Auschwitz, le plus grand camp de concentration nazi. 70 ans après, le camp est devenu un mémorial inscrit au patrimoine de l'UNESCO. Photos. 
Vidéos A la une
Florian Philippot, vice-président du Front national, a répondu aux questions de Ruth Elkrief sur la commémoration de la loi Veil à l'Assemblée nationale. Cette dernière a adopté ce mercredi par 143 voix contre 7 une proposition de résolution cosignée par tous les présidents de groupes pour réaffirmer le droit fondamental à l'interruption volontaire de grossesse en France, en Europe et dans le monde. Ce texte, non contraignant, a été adopté le jour de l'anniversaire du démarrage des débats sur la loi de Simone Veil, le 26 novembre 1974. À l'inverse de la violence des échanges d'il y a 40 ans, l'apaisement a dominé dans l'Assemblée lors des interventions, rompu seulement par un virulent discours anti-avortement de Jacques Bompard, un député d'extrême droite. Florian Philippot estime quant à lui que le Parlement devrait voter des lois qui s'appliquent au lieu de commencer à voter des résolutions ou bien des "lois anniversaires".
Vidéos A la une
Harold Hyman, spécialiste en géopolitique, revient ce vendredi sur la commémoration de la révolte du Maïdan en Ukraine. Le 21 novembre 2013, des manifestants ont commencé à protester dans les rues de Kiev contre le gouvernement du président Ianoukovitch et son refus de ratifier l'accord d'association avec l'Union Européenne. Un an plus tard, le pays se trouve dans une crise encore plus grave et à l'issue incertaine.
Politique
Cette année 2014 était l'année des commémorations pour le président de la République qui a multiplié les apparitions et les discours d'hommage.

Pages

Publicité