Vidéos à la une
La justice belge a donné son feu vert, ce jeudi, à la remise à la France de Salah Abdeslam, en vertu d'un mandat d'arrêt européen. Après s'être muré dans le silence, le seul survivant des attentats de Paris, a fait savoir par le biais de l'un de ses avocats "qu'il souhaite collaborer avec les autorités françaises". Une collaboration supposée face à laquelle l'une des avocates des familles des victimes du 13 novembre reste prudente. "S'il avait vraiment cette intention, il aurait évité que les attentats de Bruxelles se produisent", a estimé Me Maktouf. En plus de ne pas collaborer il pourrait aussi jouer avec les enquêteurs en les mettant "sur de fausses pistes", d'après Jacques Di Bona, le consultant lutte antiterroriste de BFMTV.
Vidéos à la une
Un commando djihadiste a mené vendredi soir une attaque sanglante et une prise d'otage dans la capitale du Burkina Faso. Le drame s'est déroulé dans un restaurant et un hôtel de Ouagadougou fréquentés par des Occidentaux. Bilan provisoire : au moins une vingtaine de morts et plusieurs blessés de différentes nationalités. C'est vers 19h45, heure locale, que des tirs ont éclaté dans le secteur de l'hôtel Splendid et d'un restaurant voisin, le Cappuccino, lui aussi prisé de la clientèle expatriée. Juste avant 2h locales, l'assaut des forces de l'ordre, appuyées par les forces spéciales françaises, a commencé sur l'hôtel. Il était toujours en cours samedi matin. Au total, une soixantaine de personnes retenues en otage ont été sorties de l'établissement. En parallèle, des échanges de tirs avaient lieu tôt dans la matinée près du restaurant, et des otages étaient exfiltrés petit à petit. Un cadre de l'armée avance "une quinzaine de morts" au Cappuccino pour le moment. Qualifiée de "terroriste" par la France, l'attentat a d'ores et déjà été revendiqué par Al-Qaïda au Maghreb islamique. Cette attaque intervient moins de deux mois après une opération similaire au Mali.
Vidéos à la une
Cinq jours après les attentats de Paris, Chakib Akrouh, un Belgo-Marocain de 25 ans, s'était fait exploser lors de l'assaut mené par le Raid...
Vidéos à la une
"Tout laisse à penser" que le groupe de personnes interpellées ou abattues mercredi matin lors d'un raid sur un appartement à Saint-Denis pouvait commettre un nouvel attentat, a déclaré le procureur de la République de Paris François Molins. Ce dernier a également confirmé qu'une femme kamikaze s'est faite exploser lors de l'assaut. En revanche, il apparaît désormais peu probable qu'Abdelhamid Abbaoud se trouvait à ce moment là dans cette planque.
Société
A mesure que l'enquête progresse, les faits et gestes des auteurs des attentats de vendredi se précisent. Le huitième terroriste présumé fait actuellement l'objet d'un appel à témoins.
Vidéos à la une
Isabelle Prime, une jeune française de 30 ans a été enlevée avec son accompagnatrice yéménite par un commando d'hommes armés dans le centre de Sanaa au Yémen, mardi. La piste la plus probable est un enlèvement par Al-Qaïda dans la Péninsule arabique, le groupe qui avait revendiqué les attentats parisiens de janvier. Autre piste possible, celle de l'enlèvement crapuleux. C'est une pratique courante au Yémen, où des étrangers aux mains de tribus locales servent de monnaie d'échange. Il reste également la piste moins probable des chiites yéménites, qui ont récemment pris le pouvoir.
Vidéos à la une
Isabelle Prime, 30 ans, était sur le point de quitter le pays, quand elle a été enlevée avec son accompagnatrice yéménite par un commando d'hommes armés dans le centre de Sanaa. La jeune fille a un parcours scolaire exemplaire avec une école de commerce à Reims et un diplôme obtenu à Science Po Paris. Elle était depuis quelques temps consultante spécialisée en développement durable et en communication, et travaillait au Yémen sur un projet pour la Banque mondiale. Les proches de la jeune fille affirment qu'elle n'est pas une tête brulée mais juste une globe-trotteuse avide de découverte.
Vidéos à la une
Le plan vigipirate déployé dans toute l'Europe est justifié par la constance de la menace terroriste. Partout dans le monde musulman, la France...
Société
Enlevée dans la nuit de dimanche à lundi à son domicile par deux hommes armés et cagoulés, la femme a été retouvée vivante ce mercredi. Les raisons de son rapt restent quant à elles toujours mystérieuses.
Vidéos à la une
Harold Hyman, spécialiste en géopolitique, revient ce samedi sur l'attaque suicide en Afghanistan qui fait 21 morts dont 13 étrangers. Et maintenant, les Talibans visent également les civils...
International
Alors que l’attaque du centre commercial de luxe de Nairobi (Kenya) se poursuit depuis samedi, les autorités locales ont indiqué que parmi les membres du commando figurent des Américains et une Britannique. Plus de détails.
Vidéos à la une
Laurent Fabius s'est exprimé en direct de BFMTV sur le commando qui retient des otages dans un centre commercial de Nairobi depuis 3 jours. Selon le ministre des Affaires étrangères "on ne peut...
Publicité