Vidéos Argent/Bourse
Après l'utilisation du 49-3, le gouvernement a effectué un changement dans la loi Travail. Il prévoit de doter d'un comité d'entreprise les réseaux de franchises de plus de 50 salariés. Un amendement a également été rajouté par les députés. Cette dernière version de la loi Travail a fortement indigné les patrons de franchise. Selon Hervé Hatt, président de Meilleurtaux.com, le gouvernement pourrait handicaper les petites entreprises de ce secteur. - Good Morning Business, du mardi 24 mai 2016, présenté par Stéphane Soumier, sur BFM Business.
Vidéos Alaune
Le sénateur-maire socialiste de Lyon, Gérard Collomb, était mardi soir l'invité de Ruth Elkrief sur BFMTV. Il a réagi aux violences commises à l'encontre de dirigeants d'Air France lors du comité central d'Air France lundi. "Personne n'accepte les violences. Demain la compagnie peut disparaître. C'est peut-être parce qu'Air France n'a pas pris le tournant low-cost qu'on connait ses difficultés. Si Air France repart demain, il y aura de nouvelles embauches. Très souvent on veut défendre un modèle du passé et plus on se réveille tard et plus c'est douloureux. Manuel Valls essaie d'encourage la mutation d'Air France", a-t-il expliqué.
Vidéos Alaune
Le président de la République, François Hollande, a donné un discours à Paris mardi après-midi à l'occasion du 70e anniversaire de la Sécurité sociale. Faisant références aux dirigeants d'Air France malmenés lors du comité central de la compagnie ce lundi, il a souhaité rendre hommage au "paritarisme" faisant le distinguo entre les auteurs des faits et les organisations qui représentent les salariés. "Je veux rendre aux hommages aux partenaires sociaux. Je le dis au moment où il s'est passé des actes inqualifiables à Air France qui ne doivent pas discréditer le syndicalisme mais discréditer les auteurs. Je ne m'en prendrai jamais aux intermédiaires, aux corps sociaux. Il nous faut des intermédiaires parce que l'Etat ne peut pas décider de tout", a-t-il déclaré.
Vidéos Alaune
Frédéric Gagey, PDG d'Air France, était l'invité de Ruth Elkrief lundi soir au terme d'une journée mouvementée où des dirigeants de l'entreprise ont été molestés par des manifestants lors du comité central d'entreprise. Interrogé sur la pérennité de l'entreprise, il a indiqué qu'il ne pensait pas que l'entreprise pouvait disparaître. "Je pense qu'Air France est une compagnie extraordinaire. C'est 15 milliards de chiffre d'affaires. Il faut poursuivre sur la lancée. Nous allons continuer et j'en suis sûr Air France ne disparaîtra pas", a-t-il déclaré.
Vidéos Alaune
Sites webs/blogs, copiez cette vidéo avec le bouton "Intégrer" ! Si vous voulez télécharger, allez sur http://myreplay.tv/v/x4QwQe8s . Interview de James Ebongues, délégué syndical...
Vidéos Alaune
Depuis la fermeture de leur magasin le 10 février dernier, des salariés de la librairie "Chapitre" d'Evreux se relaient en permanence pour occuper les lieux. Les manifestants considèrent cette...
Publicité