Savez-vous que la mémoire doit son nom à une déesse recque, Mnémosyne ? Une femme charmante, tellement charmante que Zeus, le roi des dieux, s'unit à elle pendant neuf nuits, donnant naissance aux neuf muses. Inspiratrices des arts et de la connaissance, elles ne seraient rien sans la mémoire. Il la garda auprès de lui car elle se souvenait des histoires et chansons qu'il aimait entendre.

Comme toutes les stars, la mémoire se montre désinvolte. Alain Lieury, professeur de psychologie cognitive à l'université Rennes 2, l'observe, depuis des années. Comme le langage, la mémoire prend son temps pour se construire explique-t-il. Si les premiers souvenirs d'enfance remontent à l'âge de trois ou quatre ans, c'est sans doute que, pour évoquer un souvenir, il faut déjà être capable de le raconter. Les premiers souvenirs sont souvent liés à des émotions fortes, comme la joie, la peur, la colère et la honte qui accompagnent des épisodes qui nous "marquent". "La mémoire est aux ordres du cœur", disait Rivarol. C'est pourquoi on se rappelle si bien les premières fois: premier amour, premier baiser, premier voyage à l'étranger...

Les trous de mémoire

Publicité