Vidéos A la une
Au coeur de la forêt luxuriante de la Mosquitia, au Honduras, une mission historique vient de commencer. Depuis mardi 12 janvier, les vestiges d'une civilisation inconnue sont peu à peu exhumés. Les fouilles ont déjà permis de mettre au jour une soixantaine d'objets, vieux de plusieurs centaines d'années mais dans un état de conservation incroyable. Preuve du caractère exceptionnel de la découverte, le président du pays, Juan Orlando Hernández, s'est rendu sur place en personne. Ces vestiges auraient appartenu à une mystérieuse cité précolombienne, une civilisation différente des Mayas. Beaucoup veulent croire qu'il s'agit de la mythique " Cité blanche ", aussi appelée " Cité du Dieu-singe ", que les colons espagnols pensaient remplie d'or. C'est une équipe d'archéologues aventuriers, dirigée par l'Américain Chris Fisher, qui est en charge des fouilles. Les explorateurs étaient tombés sur ces vestiges l'an dernier. Le lieu avait d'abord été repéré en 2012, à l'aide d'un système aérien de télédétection par laser.
Vidéos A la une
La consommation excessive de viande transformée et aussi probablement de viande rouge augmente les risques de cancer du côlon. Un Français sur...
Vidéos A la une
C'est une mesure exceptionnelle. La police israélienne a annoncé dimanche l'interdiction de l'accès à la vieille ville de Jérusalem aux Palestiniens de Jérusalem-Est. Cette disposition, qui restera en vigueur pendant deux jours, fait suite à plusieurs attaques meurtrières. Dans la nuit de samedi à dimanche, dans la vieille ville, deux Israéliens ont été tués par un Palestinien armé d'un couteau et deux autres personnes ont été blessées. L'auteur de l'attaque, un jeune homme de 19 ans, a été immédiatement abattu par les forces de l'ordre. Quelques heures plus tard, un autre Palestinien a blessé sérieusement à coups de couteau un passant dans la partie ouest de la ville avant d'être lui aussi tué par des policiers. Ces nouvelles attaques interviennent dans un contexte de haute tension, deux jours après le meurtre par balles d'un couple de colons israéliens dans le nord de la Cisjordanie occupée. Depuis le début des fêtes juives il y a trois semaines, les affrontements sont devenus quotidiens dans la vieille ville de Jérusalem, notamment autour de l'esplanade des mosquées.
Publicité