Vidéos à la une
Benoît Hamon, le ministre de l'Education, a lancé une "conférence nationale sur l'évaluation des élèves" mardi, en espérant parvenir à un changement dans la manière d'évaluer les élèves. Au collège Issaurat de Créteil, ils n'ont pas attendu le gouvernement pour tenter le coup: un système d'évaluation précis, basé sur des couleurs, a remplacé les notes dans les trois classes de 5ème qui en ont fait l'expérience.
Publicité