Vidéos A la une
Alors que l'hypothèse d'un suicide du co-pilote de l'A320 de Germanwings progresse, le psychiatre Patrick Légeron avance la thèse d'un "suicide altruiste," dans lequel "on entraîne la vie des autres en pensant qu'on les libère." Le spécialiste du stress professionnel à l'hôpital Sainte-Anne Paris rappelle des faits-divers où les parents se donnent la mort avec leurs enfants.
Société
Le procureur de Marseille a donné un point presse ce jeudi midi. "On peut légitimement se poser la question du suicide" du co-pilote, a-t-il déclaré.
Publicité