Société
Avant de partir en Syrie et de revenir faire un massacre au Bataclan, Samy Aminour s’est entraîné dans un club de tir parisien géré et fréquenté par des policiers.
Publicité