Société
Un collectif de douze anciennes Claudettes réclame 16 000 euros par danseuse à Société de perception et de distribution des droits des artistes-interprètes (Spedidam). Cette somme représente les indemnités de droits à l'image qu’elles n’ont jamais perçues depuis la mort de Claude François. Plus de détails.
Publicité