Vidéos A la une
L'ancien ministre de la Santé, Claude Evin, tire la sonnette d'alarme ce lundi à propos d'un amendement à la loi Macron qui détricote l'encadrement de la publicité sur l'alcool, notamment pour protéger les plus jeunes. Il craint une libéralisation de la publicité en faveur de l'alcool, discrètement engagée par la loi Macron. La frontière entre communication et promotion ne tient qu'à un fil.
Publicité