Vidéos à la une
MONTROUGE - 9 janvier 2016 - La France a rendu hommage à Clarissa Jean-Philippe. Samedi matin, le président de la République a dévoilé à Montrouge une plaque à la mémoire de la jeune policière municipale tuée il y a un an par Amédy Coulibaly. Une cérémonie à laquelle assistaient de nombreux représentants de l'outre-mer ainsi que la famille de la jeune femme, originaire de Martinique. Le 8 janvier 2015, au lendemain de l'attaque contre Charlie Hebdo, Clarissa Jean-Philippe avait été tuée en pleine rue alors qu'elle intervenait sur un banal accident de la circulation. Amédy Coulibaly avait surgi de sa voiture et tiré sur elle avec sa kalachnikov. Le djihadiste allait se rendre le lendemain à l'Hyper Cacher porte de Vincennes et tuer quatre autres personnes. Clarissa Jean-Philippe était âgée de 26 ans. Arrivée en 2008 en métropole, elle était sur le point d'être titularisée.
Vidéos à la une
Le chef de l'Etat a dévoilé samedi une plaque commémorative en hommage à Clarissa Jean-Philippe, la policière tuée il y a un an par Amédy Coulibaly. La famille de la victime, très émue, assistait à la cérémonie voulue sobre et sans prise de parole.
Vidéos à la une
Le président de la République a dévoilé samedi une plaque en mémoire de Clarissa Jean-Philippe à Montrouge. La jeune policière municipale avait été tuée le 8 janvier 2015 par Amédy Coulibaly, le preneur d'otages de l'Hyper Cacher.
Vidéos à la une
Le 8 janvier 2015, au lendemain des attentats de Charlie Hebdo, Anne a eu un accident de voiture à Montrouge, en banlieue parisienne. Un accident de circulation à la suite duquel Amedy Coulibaly a tué Clarissa Jean-Philippe, jeune policière qui intervenait sur l'accident, avant de prendre la fuite. Trois mois plus tard, pour la première fois, Anne raconte l'évènement et se souvient avec émotion de la jeune femme.
Publicité