Vidéos A la une
Les élections législatives en Espagne auront lieu dimanche prochain, mais les partis traditionnels n'attirent plus autant. Droite et gauche ont déçu les Espagnols, notamment les jeunes qui font face à un chômage très élevé. Les partis citoyens Podemos et Ciudadanos ont en revanche le vent en poupe. "Nous sommes à un moment clé de l'histoire démocratique espagnole et ce sont les jeunes qui ont le plus à perdre, parce qu'ils sont confrontés à un problème très important, le chômage", a expliqué David Pac, professeur de Sciences Politiques à Saragosse.
Publicité