Revue du web
Avec Atlantico
Si au début du XXème siècle, les hommes buvaient plus de deux fois plus d'alcool que les femmes, cet écart s'est sensiblement réduit au cours du siècle. Une étude pointe du doigt ces statistiques et les conséquences sanitaires qui pourraient affecter ces femmes, plus exposées aux risques de la consommation d'alcool que les hommes.
Publicité