Vidéos A la une
Les Français n'ont pas très bonne réputation quant à la maîtrise des langues étrangères. La réforme du collège ambitionne d'améliorer le niveau de la génération Z. Najat Vallaud-Belkacem, ministre de l'Education nationale, souhaite que l'apprentissage de la deuxième langue étrangère débute en cinquième, soit un an plus tôt qu'aujourd'hui. Mais est-ce suffisant pour combler les lacunes par rapport à nos voisins européens?
Publicité