Vidéos à la une
Avec les Golden Globes, c'est l'autre baromètre qui donne une idée de la couleur du ciel à Hollywood en vue des Oscars. Le syndicat des réalisateurs américains a fait une nouvelle fois une haie d'honneur au réalisateur Alejandro Gonzalez Inarritu. Le cinéaste mexicain réalise ici un doublé historique après 'Birdman' qui lui avait valu la même récompense l'an dernier. #cinema Le doublé d'Iñarritu aux DGA Awards, sacré pour The Revenant https://t.co/eqiPDSjNRU- lorenzo (@lorenzo_60) 7 Février 2016 'Cette accolade, cette étreinte que vous m'accordez aujourd'hui revient à tout un pays, le Mexique, à toute une communauté latino dans ce pays, a réagi le réalisateur, très ému. Je suis soudain sous les projecteurs de toutes ces personnes qui vivent ici, qui contribuent à la vie de ce pays. Et votre accolade me rend fier et heureux.' Ce doublé, il le doit à son nouveau film, 'The Revenant'. Une réussite qui pourrait donc lui ouvrir aussi la voie d'un nouvel Oscar dans trois semaines. DGA Awards 2016 : Inarritu en route vers un 2ème Oscar consécutif avec The Revenant - AlloCiné https://t.co/fn68giygLv- Le monde du cinéma (@CinemaMonde) 7 Février 2016 A l'affiche de cette odyssée tournée dans le grand nord canadien et en Patagonie, on retrouve Leonardo di Caprio qui pourrait de son côté décrocher son tout premier Oscar.
Vidéos à la une
'Youth', la fable onirique de Paolo Sorrentino sur le temps qui passe a remporté trois prix du cinéma européen : meilleur film, meilleur acteur pour Michael Caine et meilleur réalisateur. Une nouvelle marque de reconnaissance pour Paolo Sorrentino qui avait obtenu l'Oscar du meilleur film étranger pour la Grande Bellezza, son précédent film. 'Youth, c'est un petit film sur la perception de la liberté que nous avons et je suis très heureux que ce film ait reçu cette récompense parce que ce qu'il y a de plus important maintenant en Europe, c'est exactement ça : la perception de la liberté que nous voulons avoir', a déclaré le réalisateur italien. La liberté de deux septuagénaires joués par Michael Caine et Harvey Keitel confrontés à la fin de leur carrières respectives dans la musique et le cinéma. Jane Fonda fait également partie du casting. Charlotte Rampling meilleure actrice européenne Charlotte Rampling a été sacrée meilleure actrice européenne pour son rôle dans '45 ans'. Elle a également reçu un prix d'honneur pour l'ensemble de sa carrière. La Isla Minima prix du public 'La Isla Minima' d'Alberto Rodriguez a lui remporté le prix du public. 'Mustang' de Deniz Gamze Ergüven et 'Un pigeon perché sur une branche philosophait sur l'existence' de Roy Andersson ont eux aussi été primés. 'Naturellement, l'Académie du Film Européen a voulu célébrer la richesse de la diversité culturelle de l'Europe, ses films d'auteurs plus que les blockbusters. L'oeuvre de Paolo Sorrentino avec sa manière de filmer et ses grandes performances d'acteurs était donc vouée au triomphe', conclut Wolfgang Spindler, l'envoyé spécial d'euronews à Berlin.
Vidéos à la une
La chasse aux autographes est lancée à Berlin à quelques heures de la remise des prix du cinéma européen. Parmi les oeuvres les plus nommées 'Victoria' de l'Allemand Sebastian Schipper ou 'Un pigeon perché sur une branche philosophait sur l'existence' du Suédois Roy Andersson. Vincent Lindon est en lice dans la catégorie meilleur acteur pour son rôle dans 'La loi du marché', Charlotte Rampling est, elle, nommée pour le prix de la meilleure actrice européenne, elle devrait également recevoir un prix d'honneur pour l'ensemble de sa carrière. 'Depuis très longtemps, depuis mes 20 ans, je savais que je voulais devenir Européenne, et je voulais explorer l'Europe au travers des films et c'est ce que j'ai fait', a déclaré l'actrice britannique. Dans '45 ans', Charlotte Rampling incarne Kate Mercer, dont la vie de couple vacille après un demi-siècle de mariage. Le film d'Andrew Haigh concourt également dans la catégorie meilleur acteur et meilleur scénario. Toute autre ambiance dans 'Youth' de Paolo Sorrentino avec Harvey Keitel et Michael Caine. Le film du réalisateur italien est nommé dans 5 catégories. 'Ce soir la crème de la crème du cinéma européen a rendez-vous à Berlin. Les prix seront remis devant 900 invités. Retrouvez la liste des lauréats ce soir sur euronews', conclut Wolfgang Spindler, l'envoyé spécial d'euronews à Berlin.
Vidéos à la une
Le Français Jacques Audiard reçoit la Palme d'Or pour Dheepan, qui évoque le sort de migrants tamouls du Sri Lanka qui aterrissent dans une cité de la banlieue Sud de Paris. Les acteurs sont trois inconnus. Il était attendu, 'The Son of Saul', premier film du hongrois Laszlo Nemes, a reçu le Grand Prix du jury. Un film choc, qui raconte l'histoire d'un juif contraint de travailler dans un commando spécial rattaché à un crématoire du camp d'Auschwitz. Cette année, le prix d'interprétation féminine est partagé entre deux actrices : la française Emmanuelle Bercot, pour son rôle dans 'Mon Roi' de Maïwenn qu'elle tient aux côtés de Vincent Cassel. et l'américaine Mara Rooney, qui raconte une histoire d'amour entre deux femmes dans l'Amérique des années 1950. Enfin, l'acteur français Vincent Lindon décroche le prix d'interprétation masculine pour son rôle dans 'La loi du marché'. C'est la première récompense de sa carrière pourtant étoffée.
Vidéos à la une
En ce deuxième jour de la Berlinale, les grandes stars ont fait leur apparition sur le tapis rouge. Nicole Kidman était présente pour son rôle dans 'Queen of the desert', de Werner Herzog. James Franco y joue à ses côtés. Le réalisateur allemand est très satisfait de ses équipes : 'Ce sont tous des professionnels merveilleux et ils ont préparé chaque détail, ça rend toujours le travail facile', a-t-il déclaré. Nicole Kidman a donné son avis au micro d'euronews sur le réalisateur : 'J'adore tout simplement qu'il fasse toujours des films avec autant de passion et de verve. Il était là-bas dans le désert, sans effets spéciaux. Il est du genre fonceur. Et moi, je dis, 'ok Werner, je te suis.' La reine du désert, qu'incarne Nicole Kidman est Gertrude Bell, femme de lettres, archéologue et espionne britannique au Moyen-Orient. On la compare souvent à Lawrence d'Arabie pour le rôle politique qu'elle a joué dans la région. 'Peut-être que cette fois Werner Herzog va ramener chez lui un Ours d'or', pronostique notre envoyé spécial Wolfgang Spindler. 'Il a de bonnes chances avec ce film, au casting de première catégorie, avec Nicole Kidman dans le rôle principal de Lawrence d'Arabie au féminin. C'est certainement un atout. Nous verrons bien.'
Publicité