Vidéos à la une
C'est par cette belle métaphore que le souverain pontife a marqué le 25ème anniversaire de la chute du mur de Berlin. L'occasion aussi pour le Saint Père de rappeler le rôle de son illustre prédécesseur Jean Paul II. 'Prions pour qu'avec l'aide du Seigneur et l'aide de tous les hommes de bonne volonté, nous puissions favoriser une culture commune de la rencontre pour faire tomber toutes ces murs qui divisent encore le monde. Là ou il y a un mur, il y a des coeurs fermés. Nous avons besoin de ponts, pas des murs !'
Vidéos à la une
A l'époque de la RDA, l'Allemagne de l'Est, Angela Merkel n'était encore qu'une simple scientifique. Mais la chute du mur de Berlin, puis la désintégration de l'URSS ont changé la donne. Petit à petit, elle gravit les échelons politiques. Et en 2005, cette personnalité au tempérament calme et posé prend les rênes d'une Allemagne unifiée. 'Ce jour nous rappelle que le désir de liberté des hommes ne pourra jamais être détruit. Lors de ce tournant de 1989, les citoyens de l'Est ont surpassé leur peur face à la répression et la fourberie de leur propre Etat', a déclaré Angela Merkel, devant le Parlement allemand. Un discours prononcé peu de temps après celui de Mikhaïl Gorbatchev, le dernier dirigeant soviétique. Il avait notamment dénoncé la faiblesse de l'Europe face à la situation en Ukraine. Il y voit le possible déclencheur 'd'une nouvelle guerre froide' avec la Russie.
Vidéos à la une
Angela Merkel brandit la réunification allemande comme un symbole de victoire de la liberté. Le 3 octobre 1990, les deux Allemagne, la RFA et la RDA, ne faisaient plus qu'une moins d'un an après la chute du mur de Berlin. 'L'unité allemande n'était pas possible sans la révolution pacifique dans la République démocratique allemande, (la RDA) a déclaré la chancelière allemande ce vendredi à Hanovre. Sans le courage des citoyens de la RDA, sans la pression pour des réformes qu'ils ont exercé, il n'y aurait pas eu la chute du mur de Berlin le 9 novembre 1989'. 'Les évènements de 1989 et 1990 symbolisent ce qui peut se passer', 'avec de la patience', 'quand des partenaires coopèrent et se font confiance', a indiqué Angela Merkel. 'La liberté de chaque pays doit être respectée, a-t-elle ajouté en évoquant l'Ukraine, la Moldavie et la Géorgie. ' Angela Merkel a vécu en Allemagne de l'Est jusqu'à la chute du Mur. Avec Reuters
Publicité