Vidéos A la une
En PACA, Marion Maréchal Le Pen est arrivée en tête du premier tour des élections régionales avec près de 41% des voix. Elle devance Christian Estrosi, le candidat Les Républicains qui a obtenu 26% des votes, et le socialiste Christophe Castaner, crédité de 16% des suffrages. Le Parti socialiste a demandé à son candidat de se retirer pour faire barrage au Front national, ce qu'il a accepté dès dimanche soir. Ses militants ont annoncé être prêt à voter, à contre-coeur, pour Christian Estrosi. Du côté des sympathisants de droite, on salue l'initiative des socialistes de se retirer de la course. Chez les soutiens frontistes, l'heure est à la fête, ils sont désormais certains que Marion Maréchal Le Pen va prendre la tête de la région dimanche prochain.
Vidéos A la une
Christophe Castaner, le candidat du PS arrivé en troisième position en Provence-Alpes-Côte-d'Azur, a annoncé à l'issue du premier tour qu'il retirait sa liste, arrivée en troisième position. "Ce soir je prends une décision lourde et difficile", a-t-il annoncé, "il faut avoir le sens des responsabilités. Et avoir le sens des responsabilités, c'est se retirer". Christian Estrosi, des Républicains, et Marion Maréchal-Le Pen, candidate FN arrivée en tête, s'affronteront donc au second tour.
Vidéos A la une
A deux semaines des élections régionales, Christophe Castaner, le candidat PS en Paca dénonce mardi sur RMC l'attitude du Front national après les attentats. Pour lui, les candidats FN 'jouent le jeu des terroristes'. Bourdin Direct est une émission d'information dans laquelle interviennent en direct les acteurs de l'actualité
Vidéos A la une
Selon un sondage Odoxa en partenariat avec Le Parisien et BFMTV, le Front national mené par Marion Maréchal-Le Pen pourrait remporter les élections régionales de décembre en Provence-Alpes-Côte-d'Azur devant Christian Estrosi, si aucune liste ne se retire. Le FN prendrait ainsi la région à la gauche, dont la liste est représentée par le socialiste Christophe Castaner.
Vidéos A la une
Invité de Ruth Elkrief, le député-maire Christophe Castaner a demandé à ce que les victimes des intempéries dans les Alpes-Martimes soient rapidement indemnisées. "Il faut très vite redonner de l'espoir aux gens", a déclaré l'élu socialiste. "Ils ont eu peur, ils ont été traumatisés et il faut leur tendre la main", a-t-il insisté.
Publicité