Vidéos A la une
Ce dimanche au micro d'Apolline de Malherbe sur BFMTV, Christine Taubira s'est vigoureusement défendue face aux accusations de Thierry Solère, député Républicain, d'avoir était au courant de la géolocalisation du téléphone portable de Nicolas Sarkozy dans l'affaire dite d'Air Cocaïne. "Je n'ai pas de raison d'être au courant d'une décision que prend un juge d'instruction", a assuré la ministre de la Justice. "Nous pensons que pour la solidité d'une démocratie, il faut que l'autorité judiciaire soit indépendante", a déclaré la garde des Sceaux avant d'ajouter que "ce qui était monnaie courante et de notoriété publique sous le précédent quinquennat n'a plus lieu".
Publicité