Vidéos à la une
Après que le TGI de Nantes a donné mercredi raison à trois familles voulant inscrire à l'état civil leurs trois enfants nés de gestation pour autrui, Ludovine de La Rochère a vivement réagi sur BFMTV. La présidente de la Manif' pour tous a fustigé le silence de la ministre de l'Education ancienne ministre aux Droits des femmes et de la garde des Sceaux face à cette "exploitation des femmes dont on loue le ventre", dénonçant aussi "un trafic d'êtres humains". "Comment une ministre comme Najat Vallaud-Belkacem peut-elle ne rien dire, se taire". Une seconde salve a été adressée à Christiane Taubira: "Puisqu'elle est contre l'esclavage, qu'elle agisse contre ce nouvel esclavage qu'est la pratique des mères porteuses", a-t-elle asséné.
Publicité