Vidéos A la une
Depuis 15 jours, tous les transports en commun sont gratuits à Athènes. Un point positif en pleine cure d'austérité pour les citoyens. Le gouvernement a fait un geste, car les banques étant fermées et il est difficile pour les Athéniens de conserver des liquidités pour le transport. "Ça représente une perte de 6 millions d'euros. Si la gratuité est prolongée d'une semaine de plus, ce sera 10 millions d'euros", explique Chrisos Spirtzis, ministre grec des transports.
Publicité