Vidéos à la une
Le ministre égyptien de l'Aviation civile égyptien, Cherif Fathy, évoque "sans certitude" l'hypothèse d'un "acte terroriste" à propos de l'appareil effectuant la liaison entre Paris et Le Caire, disparu dans la nuit de mercredi à jeudi. Il indique qu'il préfère "utiliser l'expression 'd'avion perdu' par respect pour les familles des victimes."
Publicité