Vidéos à la une
Invité de BFMTV, Olivier Guillard, directeur de recherches sur l'Asie à l'IRIS, a jugé la thèse du gouvernement thaïlandais sur l'explosion d'une bombe à Bangkok "peu crédible". Les autorités thaïlandaises ont sous-entendu que l'attentat était lié aux chemises rouges, groupe anti-junte qui soutient l'ancien gouvernement. "Ce sont tous sauf des gens qui auraient quelque chose à gagner à mettre une bombe dans le centre de la capitale".
Publicité