Société
Un an après la catastrophe ferroviaire qui a frappé Brétigny (Essonne), la police a confirmé les rumeurs de pillages. Il s'agirait de "trois ou quatre vols" commis par un seul et même homme en marge de l'accident.
Publicité