Vidéos Argent/Bourse
Au sommaire: Joseph Arakel est le lauréat 2017 des Victoires des autodidactes du Harvard Business School Club de France. Alain Ducasse multiplie les ouvertures de restaurants dans les musées français et internationaux. - Avec: Pierre Gadonneix, président de Latecoère, ancien président d'EDF. Et Alain Némarq, PDG de Mauboussin. - Le Comex de l'info, du vendredi 17 mars 2017, présenté par Jean-Marc Sylvestre et Franck Riboud sur BFM Business.
Emploi - Retraite
Si la loi reste assez floue sur la question, les entreprises sont tout de même obligées de protéger leurs salariés du froid. Explications.  
Vidéos Argent/Bourse
Pour évaluer les conséquences du Brexit, le Medef conduira à partir de jeudi une délégation de chefs d'entreprises françaises au Royaume-Uni. Cette délégation visitera en particulier le London Stock Exchange (LSE) et rencontrera le maire adjoint de Londres en charge des entreprises, Rajesh Agrawal. L'organisation patronale plaidera dès lors auprès des autorités britanniques pour que ces dernières "ne prolongent pas la période d'attente de déclenchement de la procédure de retrait". La sortie effective du Royaume-Uni de l'Union européenne pourrait intervenir en 2019. "Ce que souhaitent les entreprises françaises, c'est d'aller vite pour poser les nouvelles règles du jeu, déclare Geoffroy Roux de Bézieux, vice-président du Medef, sur notre plateau. "Plus on attend, plus c'est mauvais pour les entreprises européennes et anglaises. 2019, c'est loin", a-t-il ajouté. - 18h l'heure H, du lundi 18 juillet 2016, présenté par David Dauba, sur BFM Business.
Société
Le site de rencontres en ligne AdopteUnMec a fait le classement des politiques et chefs d’entreprise que les Françaises voudraient bien adopter s’ils étaient sur le marché. Découvrez en images les 10 préférés de ces dames.
Vidéos à la une
Si la réforme du Code du Travail, portée par Myriam El Khomri, annonce d'ores et déjà des débats houleux, du côté des patrons elle semble faire le consensus. Entre un assouplissement des 35 heures, des contraintes administratives moindres et des mesures liées au licenciement économique, les chefs d'entreprise sont plutôt satisfaits. Le projet de loi sera présenté le 9 mars en Conseil des ministres et examiné en avril à l'Assemblée nationale. La ministre du Travail a prévenu qu'elle utiliserait si besoin l'article 49.3.
Publicité