Vidéos A la une
La nouvelle carte des régions et de leurs chefs-lieux a été dévoilée par le Premier ministre lui-même. Les villes non choisies sont déçues, mais Manuel Valls a rappelé que ce n'était que des propositions, qui feront l'objet d'une décision d'ici le 1er octobre 2016. "Amiens est centrale, pas Lille. L'aménagement du territoire bien pensé, bien conçu et bien équilibré impose que ce soit Amiens qui soit choisie comme capitale politique", a déploré Brigitte Fouré, maire d'Amiens.
Publicité