Politique
Alors que les quatre ex-otages d’Arlit (Niger) sont revenus hier sur le sol français, Marine Le Pen a confié ce jeudi qu’elle avait été "gênée" par leur attitude. En cause : leurs chèches et leurs barbes.
Publicité