International
Alors que Brigitte Bardot s’était indignée de l’extermination programmée de deux millions de chats errants en Australie, le gouvernement s’est récemment justifié auprès d'elle.
Publicité