Société
La ministre de l’Education nationale considère que l’équipe du collège de Charleville-Mézières a fait preuve de "discernement" en interdisant l’accès à une jeune fille qui portait une jupe trop longue.
Publicité