Vidéos à la une
Profondément affecté par la fusillade ayant visé la communauté noire de Charleston, dans laquelle un pasteur qu'il connaissait a perdu la vie, Barack Obama a appelé son pays à faire son introspection sur la question des armes à feu. Evoquant sa "peine", sa "tristesse" et sa "colère", le président américain a aussi laissé percer son exaspération face à l'absence d'avancées sur le contrôle des armes, un débat sur lequel il a déjà échoué et n'a pratiquement aucune marge de manoeuvre face à un Congrès opposé à toute réforme d'ampleur.
Publicité