Vidéos A la une
Ce matin, Malek Boutih est passé dans l'émission en tant que Grande Gueule du jour. Ce dernier nous a partagé sa position quant à la place de l'islam en France. Il ne comprend pas que l'on demande aux musulmans de s'engager d'avantage contre les radicaux alors qu'eux même en sont les premières victimes. Pour notre GG Charles Consigny, la mixité sociale et culturelle a du mal à se faire dans le pays, en banlieues notamment. Ce n'est pas de l'avis de Malek Boutih qui trouve au contraire que cela marche bien constatant le nombre important de mariages mixtes en France.
Vidéos A la une
Ce matin les GG se sont intéressés à l'alerte de la Cour des Comptes par rapport au risque de dépassement du budget de l'année 2015. Ce dérapage est l'occasion parfaite pour notre Grande Gueule Charles Consigny de partager sa volonté de faire privatiser des entreprises publiques qui selon lui sont trop coûteuses et donnent des privilèges indécents à leurs fonctionnaires. Aussi, il pense qu'on a, par le passé, engagé du personnel inutile dans certaines collectivités territoriales.
Vidéos A la une
Au Pays de Hollande, le retour de bâton de Manuel Valls à Nicolas Sarkozy. Le premier Ministre a lancé une pique à l'ancien président : "Il faut être grand, pas petit". Les GG réagissent et donnent leurs avis sur "l'Apartheid". Pour Patrice Gourrier, l'opinion publique refuse de voir la vérité : "Arrêtons de nous voiler la face, dans certaines municipalités il y a eu la construction de tours selon les ethnies". Notre commerçante Claire O'Petit monte au créneau : "Nicolas Sarkozy y a lui-même participé ! Combien de logements sociaux à Neuilly ?" Un avis que ne partage pas Charles Consigny. "On entend partout que la France est raciste et islamophobe, c'est un discours victimaire. On est le premier pays d'Europe à accueillir des immigrés".
Vidéos A la une
C'est un premier coup d'arrêt pour le projet du Center Parcs de Roybon en Isère. Le tribunal administratif de Grenoble a validé hier l'un des quatre recours déposés par les opposants écologistes. Pour Charles Consigny, le juriste des Grandes Gueules, le débat ne soulève pas les bonnes questions. Selon lui, la chaîne de complexe hôtelier n'est pas un gage de qualité en terme de services et d'images. "Il faut faire preuve d'audace. La France devient un parc d''attractions pour touristes riches " considère notre Grande Gueule. Un avis que ne partage pas Jacques Maillot. "L'activité du tourisme est une activité majeure et rapporte plus que l'agroalimentaire. Il est important d'avoir une politique touristique" estime le fondateur de "Nouvelles Frontières". Avant d'ajouter : "Et arrêtons de dire que la France est un grand pays, c'est est une puissance moyenne."
Vidéos A la une
La chaîne D8 va diffuser ce lundi soir l'émission "Politique Undercover". Un programme qui met en scène des hommes et des femmes politiques grimés, de manière à les confronter au quotidien de tous les Français. Thierry Mariani, Samia Ghali ou encore Bernard Accoyer ont participé à cette nouvelle téléréalité politique qui a déjà créé la polémique avant même sa diffusion. Pour Charles Consigny ces élus relèvent plus du "people" que de la politique. Il estime qu'ils ont besoin de ces émissions pour exister médiatiquement. Paradoxalement, l'écrivain des GG estime qu'ils participent à ces émissions pour fuir la réalité. Il dresse un portrait peu élogieux de la classe politique très attachée à ses nombreux avantages : "Si les gens se font élire députés ou sénateurs, c'est parce qu'ils veulent être déconnectés du réel" affirme-t-il.
Vidéos A la une
France 2 va diffuser ce mardi soir son émission phare "Rendez-vous en terre inconnue" avec en tête d'affiche le présentateur Arthur. Un programme qui fait déjà polémique avant même sa diffusion. Récemment exilé en Belgique, la présence du producteur et animateur dans les médias a relancé les rancoeurs envers les exilés fiscaux. Pour Charles Consigny, Arthur a une dette envers la France. Il considère que l'ancien patron d'Endemol a assez profité de l'abrutissement des téléspectateurs français pour gagner de l'argent qu'il devrait payer ses impôts dans l'hexagone. Selon lui, Arthur a tellement "nui à la société française" avec ses programmes de téléréalité qu'il se doit d'être reconnaissant envers son pays : "Il devrait au moins avoir la reconnaissance du ventre" affirme-t-il.
Vidéos A la une
Un otage américain ainsi que dix-huit prisonniers syriens ont été cruellement assassinés ce week-end par des djihadistes de l'Etat islamique. Leurs exécutions ont été filmées et diffusées comme un avertissement pour les occidentaux engagés contre le Daesh. Dans cette horrible séquence, un français, Maxime Hauchard aurait pu être identifié parmi les bourreaux des victimes. Pour Charles Consigny, la présence d'un concitoyen dans cette pénible vidéo est symptomatique d'une jeunesse d'un pays qui va mal, d'une France qui ne sait plus satisfaire ses enfants. L'écrivain des GG estime que la radicalisation religieuse et le départ pour le Djihad est une issue malheureuse pour des adolescents en manque de repères : "On a un problème avec cette jeunesse à la dérive qui ne sait pas à quel saint se vouer" affirme-t-il.
Vidéos A la une
C'est la minute de silence qui fait du bruit. Hier à l'Assemblée nationale, Cécile Duflot a tenté d'imposer une minute de silence à la mémoire du militant Rémi Fraisse. Dans les Grandes Gueules ce mercredi, Charles Consigny a expliqué ne pas croire une seconde en la sincérité de Cécile Duflot. Pire, selon le juriste, l'ancienne ministre aurait fait "semblant d'être au bord de larmes uniquement pour faire braquer les caméras sur elle". "Elle a voulu faire un coup politique !", juge-t-il.
Vidéos A la une
Le face à face a opposé Valérie Toranian, ancienne directrice de la rédaction du magazine Elle et Charles Consigny, écrivain et juriste. Retour sur la modulation des allocations dans le budget de la Sécurité sociale. Valérie Toranian estime que "ce débat a l'air d'être un faux débat, je pense que ce n'est pas une véritable égalité, car elle va se faire aux détriments des plus vulnérables et des plus précaires". Charles Consigny déclare quant à lui que "le gouvernement cherche à faire des économies, comme d'habitude, on déguise une mesure d'économie, et on va faire croire que c'est pour plus d'égalité".
Vidéos A la une
Charles Consigny aime Nicolas Sarkozy ! Et que personne ne vienne dénigrer l'ancien président de la république en sa présence ! Ce matin, alors que les GG revenaient sur la course à la présidence de l'UMP et sur les différentes affaires qui collent à la peau de celui qui fait aujourd'hui son " come-back " dans la vie politique, Charles Consigny s'est érigé en avocat ! L'étudiant en droit des GG soutiendrait son champion les yeux fermés, quitte à défendre son bilan : " Il a fait la réforme des retraites, il a fait l'autonomie des universités, il a fait les autoentrepreneurs [...], on avait quand même plus de poids à l'international ! Il s'en est très bien tiré ! "
Vidéos A la une
Ce matin Serge Moati a passé le "Grand Oral Des GG". Le cinéaste est venu présenter son livre "Le Pen, vous et moi". Un livre dans lequel le réalisateur raconte 25 années de tournage avec l'homme politique. A cette occasion, les GG se sont intéressées à la relation qu'il entretien avec sa fille, Marine Le Pen. Le cinéaste a avoué que l'ancien chef du FN était parfois agacé par sa trop grande réussite. Un sentiment que notre GG Charles Consigny peut concevoir. Selon lui, tout le mérite revient à Jean-Marie Le Pen puisqu'il est à l'origine succès de l'actuelle présidente du Front National. En digne héritière, Marine Le Pen a su saisir l'opportunité qui lui a été offerte : "Jean-Marie Le Pen a livré un parti politique à sa fille sur un plateau" affirme Charles Consigny.
Vidéos A la une
Xavier Niel, patron de Free part à l'assaut de l'Amérique et veut s'offrir T-Mobile US, n 4 du secteur. L'occasion pour la Grande Gueule Charles de Consigny de se moquer d'Arnaud Montebourg et de ses critiques contre lui, il y a quelques semaines.
Vidéos A la une
Jeudi soir, de violents heurts ont fait suite à la qualification de l'Algérie en huitièmes de finale. " La manifestation bruyante d'un problème politique : l'immigration de masse ", en a déduit le juriste des GG. Et de comparer les fauteurs de trouble à " des ados rebelles qui se dresseraient contre leur famille d'adoption "
Vidéos A la une
La France a-t-elle raison de déployer le tapis rouge au président chinois, Xi Jinping ? Cette question a provoqué un clash, ce mercredi, entre la grande gueule Sylvain Grandserre et le juriste...
Publicité