Vidéos à la une
Le secrétaire d'Etat aux affaires européennes, Harlem Désir, a fermé la porte, lundi sur le plateau de Politique matin, à une future entrée de la Turquie au sein de l'Union européenne. "Ce qui est important c'est qu'il y ait un rapprochement de la législation turque sur celle de l'Union européenne, a affirmé Harlem Désir. Tout en ajoutant que "cela ne préjuge pas de l'adhésion [de la Turquie] qui n'est pas une perspective aujourd'hui".
Publicité