Vidéos A la une
L'émotion est toujours vive à Chapel Hill dans le sud-est des États-Unis. Plus de 5 000 personnes ont assisté à l'enterrement des trois étudiants musulmans tués par balles dans leur appartement par un homme opposé à toute religion. Le crime a suscité l'indignation dans certains pays musulmans et le président américain Barack Obama a condamné cet assassinat. L'auteur présumé du triple meurtre, Craig Stephen Hicks, 46 ans, s'est rendu à la police après la fusillade et a été incarcéré à la prison de Durham. Il est poursuivi pour assassinat et risque la peine de mort ou la prison à perpétuité. Les familles des victimes affirment elles qu'il s'agit d'un crime " motivé par la haine ". Une enquête de police est en cours pour savoir si le motif du crime est lié à la religion des victimes ou à une querelle de voisinage.
Publicité