Vidéos à la une
Donald Trump a signé, mardi, un décret ordonnant un réexamen de la mesure phare de son prédécesseur, Barack Obama, sur le climat qui imposait aux centrales thermiques des réductions de leurs émissions de CO2. De son côté, Vladimir Poutine a remis en cause, jeudi, la part de l'homme dans le réchauffement climatique. Nicolas Hulot, président de la Fondation pour la nature et l'homme, a réagi à ces annonces, ce vendredi, sur BFMTV: "C'est un véritable bras d'honneur qui est fait à nos enfants (...) C'est la pire nouvelle que l'on pouvait attendre (...) Si un jour la notion d'écocide est reconnue en droit international, Donald Trump sera coupable de crimes contre l'humanité".
Politique
Le candidat à la primaire de la droite a fait vendredi soir un étonnant rapprochement entre la "jungle" de Calais, récemment évacuée, et le changement climatique.   
Vidéos à la une
PACIFICA (Californie) - 27 janvier 2016 - Longtemps, les Californiens ont profité d'une vue imprenable sur l'océan. Mais l'érosion ininterrompue de la falaise rend leurs habitations situées juste en bordure trop dangereuses. Ils ont été priés d'évacuer les lieux. En 2010 déjà, des évacuations avaient été décrétées à proximité. La mer depuis n'a cessé de gagner du terrain. Un phénomène qui prend de l'ampleur. Les violentes tempêtes observées au cours de l'hiver seraient la cause de cette accélération.
Vidéos à la une
Avec: Christian Chavagneux, éditionaliste et critique à Alternatives économiques et Altereco+. Stéphanie Coleau, chroniqueuse de BFM Business. Et Jean-Marc Daniel, professeur d'économie à l'ESCP Europe. - La librairie de l'Éco, du vendredi 25 décembre 2015, présenté par Emmanuel Lechypre, sur BFM Business.
Vidéos à la une
Corinne Lepage, présidente de CAP 21 (Citoyenneté, action, participation pour le XXIe siècle), ancienne ministre de l'Environnement, était l'invitée de 12h l'Heure H, du vendredi 11 décembre 2015. - 12h l'heure H, présenté par Hedwige Chevrillon et Guillaume Paul, sur BFM Business.
Vidéos à la une
ANCHORAGE (Alaska - États-Unis) - 31 août 2015 - Barack Obama de plus en plus pressant sur la protection du climat. En visite en Alaska pour trois jours, le président américain a livré un constat sévère sur les actions entreprises jusqu'à présent: " Le fait est que le climat change plus vite que nos efforts pour y remédier. Mesdames et messieurs, cela doit changer. Nous n'agissons pas assez vite. Je suis ici en tant que dirigeant de la plus grande économie du monde, du second plus grand émetteur, pour dire que les États-Unis admettent leur rôle dans la création de ce problème et que nous ne fuirons pas notre responsabilité à le résoudre". Barack Obama a insisté sur l'importance de la COP 21, la grande conférence internationale sur le climat qui s'ouvre à Paris à la fin novembre.. Chance ultime selon le président américain de trouver un accord avant des bouleversements irréversibles.
Vidéos Insolite
Avec le changement climatique, certains rivalisent d'imagination pour économiser l'énergie. Comme à Hambourg en Allemagne, où vous devez...
Vidéos à la une
Hervé Gattegno a donné son point de vue sur les récentes déclarations de Ségolène Royal sur les négociations climatiques. Dans un entretien au journal Le Monde, la ministre de l'Écologie a jugé que les négociations menées sous l'égide de l'ONU sont "totalement inadaptées" à l'urgence climatique. Une intervention qui intervient au moment où Laurent Fabius conduit la délégation française à Bonn, en Allemagne. Selon Hervé Gattegno, sur le fond, Ségolène Royal n'a pas tort de trouver que les négociations n'avancent pas assez vite. Mais ce n'est pas en le criant dans la presse, ni en critiquant toujours le travail des autres qu'elle fera accélérer le mouvement.
Publicité