Vidéos A la une
Avec tout l'humour corrosif propre à l'équipe de Charlie Hebdo, le dessinateur Luz a rendu hommage vendredi à Pontoise à, "frère", rédacteur en chef et "amant", Charb. Imaginant ce qu'aurait dessiné son "ami" cette semaine comme Netanyahu et Abbas à la marche dimanche, il a loué les qualités du disparu: "pour dessiner les cons il faut être très précis". Il a enfin appelé à la relève, demandant à tous les 'Je suis Charlie" de le prouvant en prenant leurs crayons.
Publicité