Vidéos A la une
Une femme de 34 ans, Audrey Chabot, comparaît une nouvelle fois ce vendredi, devant les Assises de l'Ain pour deux meurtres de nouveau-nés, retrouvés dans son congélateur. Elle venait de sortir de prison après un premier infanticide commis en 2002. "Je suis en présence de quelqu'un qui est profondément touchée par les faits qu'elle a commis et qui exprime un remords sincère par rapport à cela. Il est très difficile pour elle d'expliquer son passage à l'acte", indique son avocat. Cette fois, la jeune femme encourt la réclusion criminelle à perpétuité, assortie d'une peine de sûreté de 22 ans.
Publicité