Vidéos A la une
Les élus d'Indre-et-Loire ont été reçus vendredi par le préfet Pierre N'Gahane pour les convaincre d'accepter la création d'un "centre de prévention de la radicalisation, de réinsertion et de citoyenneté". Jean-Luc Dupont, maire Les Républicains de Chinon, a exprimé sa position vendredi sur BFMTV. "Nous avons obtenu de l'Etat que rien ne serait fait sans l'aval des élus locaux", a-t-il d'abord rapporté. Ce centre fait partie des pistes proposées mais, il n'y aura "pas de concrétisation s'il n'y a pas d'aval du territoire, des élus, des personnels mais aussi de la population", a-t-il ajouté.
Publicité