Vidéos Alaune
"On a peur de quoi? D'un tsunami sur le Rhin?", a moqué mardi Nicolas Sarkozy en allusion àla catstrophe de Fukushima. Il a redit son opposition à la fermeture de la centrale nucléaire de Fessenheim, au cours d'une journée de travail de Les Républicains sur l'environnement. La fermeture de Fessenheim a été confirmée par François Hollande pour cette année la semaine dernière lors d'une conférence environnementale, assurant que la transition énergétique du pays était bel et bien engagée.
Publicité