Vidéos A la une
Le CHU de Reims, où est hospitalisé Vincent Lambert, a décidé de réunir toute sa famille mercredi pour évoquer une nouvelle procédure d'arrêt des traitements du patient tétraplégique en état végétatif. Après le feu vert de la Cour européenne des droits de l'homme, la famille reste déchirée. Si l'épouse, le neveu ainsi que 5 frères et soeurs de Vincent Lambert militent pour l'arrêt des traitements, ses parents, eux, ne veulent pas en entendre parler.
Société
La Cour européenne de justice a rendu sa décision ce vendredi matin. Elle valide l'arrêt des soins. 
Société
La Cour européenne des droits de l’Homme (CEDH) a validé ce mardi la loi interdisant le port de la burqa dans les lieux publics.
Société
Saisie par une Française de 24 ans, la Cour Européenne des Droits de l'Homme doit se prononcer dans la matinée sur la loi interdisant le port de la burqa en France.
Vidéos A la une
La Cour européenne des droits de l'homme a condamné jeudi la France pour son refus de reconnaître la filiation des enfants nés d'une mère porteuse à l'étranger. C'est une victoire pour les partisans de la GPA, gestation pour autrui. Reportage avec deux couples, très émus de cette décision.
Société
Alors que le Conseil d’Etat avait tranché pour l’arrêt des soins administrés à Vincent Lambert, la Cour Européenne des Droits de l’Homme a ordonné l’inverse après avoir été saisie par ses parents. Mais quelle est cette organisation ? Planet.fr fait le point sur cette institution en vigeur depuis 1959.
Vidéos A la une
Au lendemain de la demande en urgence de la Cour européenne des droits de l'homme de maintenir en vie Vincent Lambert, tétraplégique de 38 ans en état végétatif, mettant en porte-à-faux la décision du Conseil d'État, BFMTV a recueilli le témoignage de son épouse. La décision de la CEDH "nous est imposée, il faudra l'accepter", déclare l'épouse de Vincent Lambert sur BFMTV.
Vidéos A la une
Le docteur Nicolas Bonnemaison, poursuivi pour avoir empoisonné sept patients en fin de vie sans l'accord de leurs proches, a été acquitté par la Cour d'assises des Pyrénées ce mercredi. Cette annonce intervient au lendemain de la demande de la Cour européenne des droits de l'Homme de maintenir en vie Vincent Lambert, un tétraplégique en état végétatif. A l'issue de ce verdict, le gouvernement est pressé d'agir pour faire évoluer la loi sur l'euthanasie.
Vidéos A la une
La Cour européenne des droits de l'homme, saisie par les parents et deux frères et soeurs de Vincent Lambert, a ordonné son maintien en vie, quelques heures après la décision du Conseil d'Etat en faveur de l'arrêt des soins. Un "soulagement", pour les parents du tétraplégique, selon leur avocat, qui s'est exprimé sur BFMTV, mardi soir.
Vidéos A la une
Bernard Devalois, chef de l'unité de soins palliatifs de Pointoise, qui avait été nommé médecin consultant pour le cas de Vincent Lambert, répond aux questions de Thomas Misrachi sur la décision de la Cour européenne des Droits de l'Homme qui demande en urgence le maintien en vie de Vincent Lambert. Alors que le Conseil d'État s'est prononcé ce mardi 24 juin pour l'arrêt des soins qui maintiennent en vie le patient tétraplégique, la CEDH quant à elle demande dans la foulée de "faire suspendre l'exécution de cet arrêt", le temps de statuer sur le fond.
Société
La CEDH a jugé ce mercredi que la condamnation de Paris Match en 2005 pour avoir révélé l’existence du fils caché d’Albert II de Monaco ne constitue pas une atteinte à la vie privée. Cette décision pourrait changer la donne entre presse people et célébrités.
Publicité