Vidéos à la une
Voici le ticket gagnant de l'Union européenne! Lors du sommet européen à Bruxelles, les 28 sont tombés d'accord. L'italienne Federica Mogherini prend la tête de la diplomatie européenne. Le Premier ministre polonais, Donald Tusk, s'installe à la présidence du Conseil européen. Critiqué pour son niveau d'anglais, il a joué franc jeu. 'Rien n'est trop bon pour l'Europe et c'est valable pour mon niveau d'anglais', a déclaré Donald Tusk. 'Je vais l'améliorer et je serai fin prêt pour décembre, ne vous inquiétez pas!' Federica Mogherini était raillée pour son manque d'expérience. Lors d'une conférence de presse, elle a balayé ces critiques démontré sa maîtrise du dossier ukrainien. 'On sait tous que la voie militaire n'est pas une solution, en premier lieu pour le bien des ukrainiens', a affirmé Federica Mogherini. 'Et même si on travaille à de nouvelles sanctions, on doit garder la voie diplomatique ouverte. C'est notre travail de jouer sur ces deux outils.' Donald Tusk devient aussi le président des sommets de la zone euro. 'Discipline et croissance sont compatibles', a-t-il déclaré. Un discours de compromis qui cadre bien avec sa nouvelle fonction. 'En choisissant le tandem Mogherini-Tusk, les dirigeants européens ont réuni d'un côté la diplomatie du Sud et de l'Est de l'Europe, et de l'autre l'espoir d'une nouvelle génération ainsi que l'expérience politique', analyse notre correspondante à Bruxelles, Margherita Sforza. 'C'est un signal fort alors que l'Europe doit faire face à la crise ukrainienne à l'Est et à la violence au Moyen-Orient dans le Sud'.
Vidéos à la une
Les dirigeants européens sont réunis en sommet à Bruxelles. Au menu, bien sûr, l'aggravation de la situation en Ukraine et un éventuel renforcement des sanctions contre Moscou. Cette rencontre a également pour but d'attribuer deux postes clés à la tête de l'UE. Tout d'abord celui de la présidence du Conseil européen, occupé jusqu'alors par le belge Herman Van Rompuy. Le Premier ministre polonais, Donald Tusk fait figure de favori. Il s'agit aussi de nommer le ou la remplaçante de Catherine Ashton à la tête de la diplomatie européenne. Et là c'est le nom de la ministre des Affaires étrangères italienne Federica Mogherini qui revient le plus souvent.
Vidéos à la une
Catherine Ashton a sans doute posé pour l'une de ses dernières photos de famille en tant que chef de la diplomatie européenne. Selon toute vraisemblance, elle devrait être remplacée par Federica Mogherini, l'actuelle ministre italienne des Affaires étrangères. Une nomination qui doit être entérinée ce samedi lors d'un sommet européen à Bruxelles. Les dirigeants des Vingt-Huit devront également choisir le successeur d'Herman Van Rompuy à la tête du Conseil européen. Et là aussi, un nom se détache clairement, celui du Premier ministre Polonais Donald Tusk, qui a notamment le soutien de Paris et Berlin. Un représentant d'un pays de l'Europe de l'Est prendrait ainsi la tête de l'une des principales institutions européennes. En dehors de ces nominations, les dirigeants européens débattront des dossiers brûlants du moment, en particulier la crise en Ukraine. Ils pourraient étudier notamment de nouvelles sanctions contre la Russie. Le président ukrainien Petro Porochenko assistera au début du sommet.
Vidéos à la une
Les ministres des Affaires étrangères de l'Union européenne sont tombés d'accord : ils approuvent la décision de certains de leurs membres, comme la France, d'envoyer des armes aux combattants kurdes dans le nord de l'Irak pour les aider à combattre les jihadistes de l'État islamique (EI). Réunis en urgence à Bruxelles, les diplomates européens ont par ailleurs parlé de la crise ukrainienne. Dans leurs conclusions, ils 'pressent' la Russie de 'stopper immédiatement toute forme d'hostilités' à la frontière avec leur voisin : 'nous appelons la Russie a s'impliquer aux côtés de la communauté internationale pour mettre un terme à cette crise, préserver l'intégrité territoriale de l'Ukraine et l'avenir des Ukrainiens dans leur pays et de travailler avec la communauté internationale pour atteindre ces objectifs', a déclaré la chef de la diplomatie européenne Catherine Ashton. Plusieurs capitales de l'Union ont également vivement réagi à l'annonce d'une incursion de véhicules militaires russes en Ukraine, parlant de 'violation majeure' du droit international. Londres a convoqué l'ambassadeur russe pour clarifier ces informations.
Vidéos à la une
Le ministre allemand des Affaires étrangères a appelé ce matin à un durcissement des sanctions contre la Russie, avant une réunion à Bruxelles des chefs de la diplomatie de l'Union européenne sur fond notamment de crise ukrainienne. Selon des sources, les ministres ne devraient pas aller au-delà du durcissement déjà prévu lors du sommet du 16 juillet. 'Nous invitons la Russie à apporter sa contribution et à s'assurer que les séparatistes s'engagent vraiment vis-à-vis des observateurs qui essayent d'enquêter sur les lieux en ce moment', a déclaré la chef de la diplomatie européenne Catherine Ashton. Par ailleurs, la décision de Paris de poursuivre ses livraisons de porte-hélicoptères Mistral à la Russie, fait grincer des dents, notamment en Grande-Bretagne. Le Premier ministre britannique David Cameron a appelé l'UE à adopter des sanctions économiques d'envergure contre la Russie et à cesser toute vente d'armes à ce pays. Avec AFP et Reuters
Vidéos à la une
Catherine Ashton et Herman Van Rompuy rendront leur tablier fin octobre. Et leur remplacement aux Affaires étrangères et à la présidence du Conseil font l'objet de tractations tous azimuts. L'une des favorites pour succéder à la Britannique, c'est la Bulgare Kristalina Georgieva. Actuelle commissaire en charge de l'aide humanitaire, elle est très appréciée pour son engagement et ses compétences et a la particularité d'être apolitique. Mais à en croire les pronostics, c'est Federica Mogherini qui est la mieux placée. Elle est depuis cinq mois aux commandes de la diplomatie italienne. Les explications de Christophe Garache, rédacteur-en-chef d'Europolitics : ' Elle est jeune - elle a 41 ans - elle est assez compétente, elle connait bien ses sujets. Et Matteo Renzi est le grand gagnant des élections européennes. Il l'a bien fait comprendre à ses partenaires européens, et il n'est pas question qu'un poste de haut niveau lui passe sous le nez. Conclusion, sa candidate, Mme Mogherini, sera évidemment en première ligne.' L'autre poste en jeu, c'est la présidence du Conseil européen. Théoriquement, le succession d'Herman Van Rompuy est au menu de ce sommet mais on parle déjà de reporter la décision à la rentrée tant les 28 ont du mal à trouver un dénominateur commun. Du coup, une multitude de noms circulent. Jusqu'ici très citée, la Première ministre danoise ne ferait pas l'affaire de la France n'étant pas dans la zone euro. Retour à la case départ donc. Christophe Garache nous rappelle le profil recherché : ' Il doit être un secrétaire général, quelqu'un d'assez discret, efficace, qui carbure, qui réfléchit, et surtout qui ne prend pas position publiquement, qui prépare les travaux du Conseil européen en coulisses, prépare les compromis. C'est ce genre de portrait-là, de personnage qu'il faut trouver. ' Il faudra aussi que le nominé soit britannico-compatible. Le Premier ministre britannique s'est fait imposer Jean-Claude Juncker à la présidence de la Commission, mais cette fois, plus question de passer outre l'avis de Londres.
Vidéos à la une
L'Ukraine au menu de la rencontre entre John Kerry et Catherine Ashton à Washington. Le chef de la diplomatie américaine demande à la Russie de ne pas menacer la présidentielle du 25 mai et...
Vidéos à la une
Clôture à Vienne de la troisième séance de discussions sur le nucléaire iranien. Le groupe 5 1 et l’Iran, après avoir trouvé un accord intérimaire en novembre, travaillent maintenant sur un...
Vidéos à la une
La session du conseil de l‘énergie Union européenne / Etats-Unis avait lieu ce mercredi matin à Bruxelles en présence notamment du secrétaire d‘État américain, John Kerry et de la...
Vidéos à la une
La chef de la diplomatie européenne Catherine Ashton est arrivée samedi à Téhéran pour une visite de deux jours, axée sur les relations bilatérales et le programme nucléaire iranien. Après...
Vidéos à la une
La chef de la diplomatie européenne a invité le président Ianoukovitch à mettre fin aux violences politiques. Elle a aussi plaidé pour une sortie de crise lors de ses entretiens à Kiev avec le...
Vidéos à la une
Devant les barricades érigées à Kyiv, on lutte contre le froid et le découragement. On vit aussi dans la crainte d’un coup de force de la police. Les chefs de file de l’opposition se sont...
Vidéos à la une
La conférence de paix sur la Syrie se déroule en Suisse en deux temps : d’abord, ce mercredi, à Montreux, une réunion internationale, puis, à partir de vendredi, les deux délégations...
Vidéos à la une
A Bethléem, le patriarche latin de Jérusalem, Fouad Twal, a délivré un message de paix pour célébrer Noël, en présence de Mahmoud Abbas, le président de l’Autorité palestinienne et de...
Vidéos à la une
La chef de la diplomatie européenne, Catherine Ashton, est en visite à Kiev pour aider au règlement de la crise politique qui secoue l’Ukraine depuis plusieurs semaines. Une crise directement...
Vidéos à la une
Les discussions sur le nucléaire iranien à Genève devaient initialement s’achever ce vendredi. Elles vont se poursuivre aujourd’hui samedi. Manifestement, les protagonistes veulent tenter...
Vidéos à la une
Au terme de la première journée de négociations sur le nucléaire iranien, à Genève, les observateurs font état d’une ambiance moins crispée que par le passé ; certaines sources ont même...
Vidéos à la une
Au terme de la première journée de négociations sur le nucléaire iranien, à Genève, les observateurs font état d’une ambiance moins crispée que par le passé, certaines sources ont...
Vidéos à la une
Le groupe des six grandes puissances et l’Iran ont repris ce mardi leurs négociations sur le programme nucléaire de Téhéran. Les discussions se déroulent durant deux jours à Genève en...
Vidéos à la une
Le groupe des six grandes puissances et l’Iran ont repris ce mardi leurs négociations sur le programme nucléaire de Téhéran. Les discussions se déroulent durant deux jours à Genève en...
Vidéos à la une
Les négociations sur le nucléaire iranien vont reprendre en octobre à Genève. Catherine Ashton a qualifié la réunion qui s’est tenue jeudi en marge de l’Assemblée générale de l’ONU de...
Vidéos à la une
C’est une triste première depuis l’indépendance kosovare autoproclamée en 2008. Des inconnus ont ouvert le feu sur deux véhicules d’EULEX à proximité de Zvecan, une ville majoritairement...
Vidéos à la une
En visite au Caire, la chef de la diplomatie européenne a rencontré le gouvernement de transition. Elle a plaidé pour un “retour rapide au processus démocratique” avant de s’entretenir avec des responsables des Frères Musulmans. “Je crois que Mohamed Morsi devrait être libéré et je crois que les...
Vidéos à la une
Le président égyptien par intérim, Adly Mansour, reçoit la chef de la diplomatie européenne sur fond de manifestations pro-Morsi. Catherine Ashton plaide ce mercredi pour un “retour rapide au processus démocratique”, et doit également s’entretenir avec les frères musulmans. Des islamistes qui ne...
Publicité