Vidéos à la une
C'était une opération de très grande ampleur. Mercredi, 500 policiers ont participé à un raid contre le clan mafieux Laudani, à Catane, en Sicile. 109 mandats d'arrêts ont été émis dans la journée, 80 personnes ont été interpellées, 23 étaient déjà en prison et six sont toujours en fuite. Les suspects étaient recherchés pour possession d'armes illégales, association avec la mafia, extorsion et trafic de drogue. Deux bazookas et de nombreuses armes ont été découverts dans un garage sur les pentes du volcan Etna. Ils devaient être utilisés contre des magistrats siciliens. Le clan des Laudani a la particularité d'avoir été dirigé par trois femmes. Maria Scuderi, 51 ans, Concetta Scalisi, 60 ans et Paola Torrisi, 52 ans, surnommées les "trois reines de Caltagirone", dirigeaient d'une main de fer ce groupe mafieux. C'est un membre de la famille, devenu informateur pour la police qui a provoqué la chute du clan.
Vidéos à la une
Les dirigeants de l'Union européenne sont réunis ce jeudi à Bruxelles pour un sommet extraordinaire sur le drame des migrants. Le problème concerne notamment la ville de Catane, en Sicile, où débarquent régulièrement des candidats à l'exil en Europe. Le maire de cette commune italienne lance un appel aux dirigeants européens: "Je demande d'ouvrir ici à Catane (...) un bureau opératif. J'ai donné gratuitement un palais pour Frontex (l'agence de protection des frontières, Ndlr)". Puis l'élu d'ajouter: "Nous avons besoin de quelqu'un qui reste ici, qui parle avec ces personnes, qui nous dise (...) ce qu'il faut faire pour éviter des choses comme ça".
Vidéos à la une
De petites maisons colorées, des cours d'italien, des terrains de sport. Seize survivants du naufrage d'un chalutier le week-end dernier en Méditerranée, qui a fait plus de 800 morts, sont désormais hébergés au centre d'accueil de Mineo, à 60 kilomètres de Catane, en Sicile. Le lieu fait figure de modèle à suivre pour les autres centres d'accueil italiens. Les miraculés ont effectué une demande d'asile en Italie, et devraient séjourner plusieurs mois dans ce centre, le temps d'obtenir une réponse.
Publicité