Vous souhaitez retirer de l’argent, mais le distributeur automatique vient d’avaler votre carte bancaire. Vous vous demandez comment vous y prendre pour la récupérer. Voici les démarches à suivre. 

1 – Pourquoi ma carte a été avalée ?

Avant d’agir, demandez-vous ce qu’il vient de se passer. En général, un distributeur ne capture pas votre carte sans raison. Cela arrive : - lorsque vous venez de taper votre code confidentiel trois fois de suite, mais que celui-ci était erroné. Dans ce cas, le distributeur avale automatiquement la carte bancaire. Il s’agit de la situation la plus courante.- lorsque vous venez de terminer votre opération bancaire (retrait, consultations de vos comptes…) et que vous n’avez pas été suffisamment rapide pour récupérer votre carte. Au-delà d’un certain délai, environ une trentaine de secondes, l’appareil est programmé pour la retenir.- si la date d’expiration de votre CB est dépassée. En général, vous auriez dû recevoir une nouvelle carte bancaire. - si votre carte a été déclarée perdue ou volée (et même si vous l’aviez retrouvé et prévenu votre banque) ou si votre banque estime que vous en faites un usage abusif.- en cas de défaut technique du distributeur.

2 – Rendez-vous au plus vite à l’agence

Le premier réflexe est de vous rendre le plus rapidement possible dans l’agence correspondante. - Si le distributeur est attenant à l’agence, et que celle-ci est ouverte, entrez directement, racontez votre mésaventure et présentez une carte d’identité. En général, la carte est rendue sauf si votre carte présente une opposition de la part de votre banque. Il arrive parfois que certaines agences (dont vous n’êtes pas le ou la client(e)) ne vous la remettent pas directement et la renvoient à votre agence.- Si l’agence est fermée, rendez-vous rapidement dans une autre agence du même réseau bancaire ou contactez votre banque pour qu’elle vous indique la marche à suivre. - Si le distributeur n’est pas rattaché directement à une agence (un ATM dans une galerie marchande, un lieu de passage…), contactez le numéro d’assistance affiché* sur le distributeur. Sans réponse, il est préférable de ne pas attendre et de faire opposition rapidement.

* A l’étranger, composez le numéro donné par votre banque au moment de la signature de votre contrat de carte bancaire ou le numéro inscrit sur l’automate concerné.

3 – Faites opposition

Si vous ne pouvez pas accéder à l’agence, mieux vaut faire opposition. Vous serez ainsi protégé contre toute utilisation frauduleuse. Avertissez immédiatement votre banque au numéro qu’elle vous a communiqué pour mettre votre carte en opposition ou, à défaut, le serveur vocal du Groupement des cartes bancaires au "0892 705 705*" que vous pouvez joindre 24h sur 24 et 7 jours sur 7.

Et ensuite : vous aurez à confirmer l’opposition et à demander le renouvellement de votre carte par lettre recommandée avec AR à votre banque.

Pensez-y : la mise en opposition est en général gratuite, mais le renouvellement de la carte peut s’avérer payant, de 5 à 15€, parfois plus en fonction des banques. Tout dépend ensuite des services bancaires souscrits.

* 0,34€ la minute

4 – Une possible escroquerie

Le distributeur automatique refuse de libérer votre carte. Vous la croyez avalée ? Méfiance. Des fraudeurs ont pu installer dans la fente une bande plastifiée qui la bloque à l’intérieur. Ils viendront la récupérer dès votre départ. On appelle cette technique "le collet marseillais".

Publicité
Comment vous protéger : si le distributeur conserve votre carte sans que vous ayez composé trois codes faux, c’est louche. N’attendez pas le début de la semaine (ce genre d’arnaque s’organise le week-end) et réagissez en faisant rapidement opposition. Méfiez-vous également des personnes qui voudraient vous aider. Ce sont souvent des complices qui cherchent à connaître votre code.

Vidéo : Crise à la Deutsche Bank : un secteur où les Français peuvent “faire la leçon” aux Allemands

Publicité

Contenus sponsorisés

Publicité

A lire aussi sur Planet