Société
Le patron de l'alliance Renault-Nissan, qui a acquis plus de 130 000 actions du constructeur français d'automobiles, s'apprête à faire une jolie plus-value. 
Vidéos Argent/Bourse
Le conseil d'administration de Renault a maintenu la rémunération 2015 de Carlos Gohsn malgré le vote négatif des actionnaires. Vendredi dernier, l'Assemblée générale du groupe a en effet rejeté à 54% les quelque 7 millions d'euros qui lui seront versés. Ce vote sanction est une première en France. - Le regard de Vincent Beaufils, directeur de la rédaction de Challenges. - 18h l'heure H, du lundi 2 mai 2016, présenté par Hedwige Chevrillon et Guillaume Paul, sur BFM Business.
Publicité