Vidéos A la une
Alors que Salah Abdeslam vient d'être incarcéré à la prison de Fleury-Merogis, la mère d'une des victimes des attentats de Paris a laissé éclater sa colère sur les réseaux sociaux. En effet, Babette Boissinot ne tolère pas que l'avocat de Salah Abdeslam, Frank Berton, soit payé grâce à l'aide juridictionnelle. "Chloé doit cette année payer ses impôts (même si elle a été assassinée) pour aider à la défense de cet assassin. Bravo la France. Pourquoi il ne demande pas à Daesh de l'aider ?", s'est-elle offusquée sur son compte Facebook. Quelques heures plus tard, Babette Boissinot est même allée plus loin, en déclarant qu'elle ne paierait pas ses impôts. "Je ne vous donnerai sûrement pas de quoi offrir à cet homme un emprisonnement où il sera mieux logé, nourri et protégé que certaines personnes âgées dans notre pays", a-t-elle écrit. Babette Boissinot a également écrit une lettre à François Hollande pour lui demander "de ne pas oublier les 130 victimes des attentats terroristes de Paris, ainsi que les blessés, leurs familles, leurs enfants...". Chloé Boissinot, 25 ans, a été tuée le 13 novembre dernier, alors qu'elle se trouvait avec des amis à la terrasse du Carillon.
Vidéos A la une
PARIS - Deux mois jour pour jour après les attaques terroristes du 13 novembre, qui ont causé la mort de 130 personnes à Paris et Saint Denis, le bar Le Carillon dans le 10e arrondissement a rouvert ses portes. Dans le quartier meurtri par les attentats, la réouverture du bistrot est un véritable soulagement. Difficile d'imaginer qu'ici même, et juste en face au Petit Cambodge, quinze vies ont été arrachées par les balles des terroristes.Des fleurs, des bougies et des dizaines de petits mots rap pellent tout de même l'horreur de novembre.
Vidéos A la une
Le 13 novembre dernier, quinze personnes perdaient la vie sous les balles des terroristes au Carillon. Ce mercredi, le café relève son rideau de fer, deux mois après les attentats de Paris. Dans le quartier, les habitants considèrent que sa réouverture "prouve que le quartier vit quand même malgré ces attaques". Le Carillon est le troisième café à rouvrir, après la Bonne Bière et le Comptoir Voltaire. Le Petit Cambodge, également touché par les attaques, devrait lui rouvrir à la fin du mois.
Vidéos A la une
Selon un rapport d'enquête sur les attentats de Paris que 'Le Figaro' a pu consulter, les membres du commando terroriste du Stade de France...
Société
Un mois après les attentats de Paris, de nombreuses initiatives citoyennes ont vu le jour afin de redécorer la partie du Xe arrondissement de Paris touchée par les attaques. Un geste fort et joliment réalisé.
Vidéos A la une
Ce bar emblématique de la rue du Faubourg du Temple a été l'une des victimes des attentats du 13 novembre. Il ouvrait ses portes ce vendredi...
Vidéos A la une
Dans le cadre de l'enquête sur les attentats qui ont frappé Paris vendredi soir, deux nouveaux terroristes tués ont été identifiés, a...
Vidéos A la une
Encore meurtris, les habitants de la rue Bichat se mobilisent près du Carillon, dans le 10e arrondissement. Fernando, Ibra et Karim habitent le...
Vidéos A la une
Dans la nuit du 13 au 14 novembre, Paris a été victimes d'attentats simultanés faisant plus d'une centaine de morts. Ces attaques ont eu lieu...
Publicité