Vidéos A la une
"Je me sens dans l'obligation d'assumer tout le mal commis par quelques prêtres et de demander personnellement pardon pour les dommages qu'ils ont causé en abusant sexuellement des enfants", a déclaré le cardinal Barbarin mercredi à l'occasion d'une messe à Lyon. Pour les associations et les fidèles, ses excuses arrivent "trop tard" et sont insuffisantes. Le cardinal Barbarin est visé par plusieurs plaintes pour non dénonciation d'actes de pédophilie.
Publicité