Magazine auto
Une hausse des prix du carburant de 1 à 2 centimes d’euro par litre pourrait être validée prochainement. Explications.  
Vidéos à la une
De nombreux touristes ont annulé leurs séjours en raison des mouvements sociaux. Paradoxe: des réservations de dernière minute sont enregistrées dues aux personnes bloquées par les grèves des trains.
Vidéos à la une
En visite au Japon dans le cadre d'un sommet du G7, le président de la République a tenu à réaffirmer sa position de fermeté face à la...
Vidéos Argent/Bourse
Le bras de fer entre l'exécutif et la CGT se durcit. Le gouvernement vient de confirmer le recours aux réserves stratégiques de carburants, cela depuis deux jours. Selon Philippe Chalmin, 40 ans après le premier choc pétrolier, la France a diminué considérablement sa dépendance au pétrole dans de nombreux secteurs, sauf dans le transport. En bloquant les raffineries et les dépôts pétroliers, la CGT attaque le dernier endroit qui peut nuire à la France. Combien de temps l'Hexagone peut-elle tenir ainsi ? Cette situation aura-t-elle un impact sur la croissance économique ? - Avec: Philippe Chalmin, président fondateur de l'Institut Cyclope. - 12h l'heure H, du mercredi 25 mai 2016, présenté par Hedwige Chevrillon et Guillaume Paul, sur BFM Business.
Vidéos à la une
La CGT a provoqué une pénurie de carburant en bloquant plusieurs raffineries et dépôts pétroliers. Selon Eric Brunet, tout a commencé la semaine dernière lorsque la CGT et FO ont appelé les transporteurs à la grève. Cela a cependant été peu suivie car ces deux syndicats sont en minorité. En voulant être populaire et gagné des voix dans les élections, la CGT a alors décidé de bloquer les espaces pétroliers. Laurent Neumann, lui, estime que dans cette face à face, l'exécutif et la CGT ont un énorme point commun: la perte de crédibilité. Ces derniers jouent leur survie. - Bourdin Direct, du mardi 24 mai 2016, sur RMC.
Vidéos à la une
Un gazole facturé vendredi en moyenne 1,23 euros le litre, c'est dix centimes de plus qu'en début d'année. La hausse du prix des carburants se poursuit, et atteint son niveau le plus élevé depuis l'automne. Si le tarif à la pompe varie, le cours du baril, lui, reste stable. Principal responsable de cette augmentation: l'euro, anormalement faible ce semestre.
Vidéos à la une
Les prix des carburants sont en nette baisse ces dernières semaines, mais pas autant qu'ils pourraient l'être, notamment concernant l'essence sans plomb. L'association de consommateurs CLCV a dénoncé, ce vendredi, une hausse des marges des distributeurs sur l'essence sans plomb et le fioul domestique, alors que les cours du pétrole ont perdu la moitié de leur valeur en quelques mois. Pour le fioul domestique, par exemple, la marge a atteint 15,1 centimes par litre, contre 13,3 centimes en novembre et 12 centimes en moyenne en 2014.
Vidéos à la une
Emmanuel Lechypre revient dans sa chronique éco quotidienne sur la hausse des prix des carburants, qui vont augementer de 6 à 8,5 centimes d'ici à 2016, selon l' Union française des industries...
Vidéos à la une
Direction Roscoff en Finistère pour découvrir le commerce maritime à la voile, un bon moyen d’éviter les taxes et les coûts des carburants.
Vidéos à la une
Selon le comparateur de prix Carbeo.com, les prix des carburants devraient augmenter de façon généralisée. Les vacanciers pourraient s’en rendre compte dès ce week-end. L’association de consommateurs CLCV soupçonne ce jeudi matin, les distributeurs de carburant, de gonfler leurs marges.
Publicité