Vidéos A la une
Certains bastions historiques de la gauche sont très secoués après le premier tour des élections départementales. C'est le cas de la cité ouvrière de Carmaux, ancien fief de Jean Jaurès. Le Front national est arrivé en tête dans les deux cantons de la ville. A Carmaux 2, le Parti socialiste - que Jean Jaurès a contribué à fonder - a été éliminé dès le premier tour, dans l'indifférence quasi-totale des habitants, du jamais vu depuis plus de 100 ans
Publicité