Vidéos à la une
La canicule n'a pas que des mauvais côtés. Les viticulteurs sont plutôt optimistes sur la qualité du cru de cette année en raison d'une météo qui leur est très favorable. "C'est plutôt très bien et la vigne a besoin de chaleur pour s'épanouir", explique José Sanfin, viticulteur à Cantenac en Gironde. Les vendanges prévues en septembre, devraient aboutir sur un vin qui s'annonce plus sucré que l'an dernier.
Publicité